Dimitri Casali – Le parcours

Dimiri Casali – le professeur

INSTANTANÉS, PRESSE, COUPS DE CŒUR, JOURNAL

 TV

 Radio

 Espace Press

Dimitri Casali – un historien & essayiste français

historien & essayiste français

Dimitri Casali, prénom de naissance Jean-Philippe, est un historien et essayiste français autour de plus d’une quarantaine d’ouvrages historiques. Né le 23 janvier 1960 en Algérie à Constantine, alors département français, il va grandir à Toulouse en France. C’est au collège Émile Zola à Busca qu’il entame ses études, mais obtient son baccalauréat en 1978 au lycée Berthelot. Il s’oriente en histoire à l’université, mais son amour pour la musique le pousse à abandonner ses études pour démarrer une carrière de musicien. Cette vie commence un an avant son baccalauréat. Avec trois amis du lycée, ils créent le groupe Apple Pie dans lequel il tient le rôle de guitariste-chanteur. Le succès est au rendez-vous et le groupe parvient à produire trois disques “45 tours” adulés outre-Manche et en Allemagne, ils partent s’installer à Londres. Mais 1989, le groupe, ayant du mal à retrouver le succès finit par se séparer . Dimitri comprend que la vie lui donne une seconde chance de poursuivre ses études universitaires et la saisit brillamment. Cette fois, c’est à Paris qu’il dépose ses valises et obtient en 1992 une maîtrise en histoire. Durant ses années de recherche, il se concentre sur l’analyse des œuvres musicales de Napoléon et de son mythe. Il présenta sa thèse de maîtrise devant un jury conduit par Jean Tulard à l’université Paris-Sorbonne.

Voir la suite

Dimitri Casali, auteur et historien : « l’enseignement en ZUP  été le déclencheur ».

Dimitri Casali
Dimitri Casali

« Professeur d’Histoire-Géographie de 1997 à 2005 à Cergy-Saint-Christophe, ces années d’enseignements en terrain difficile m’ont beaucoup apporté. Je reconnais avoir beaucoup reçu de ses jeunes en difficulté, tous issus de l’émigration récente. Je pense même que ces années d’apprentissage de l’enseignement de l’Histoire en banlieue sont la raison principale de mon succès éditorial…Car c’est là que j’ai acquis la conviction qu’il était impossible de s’intégrer sans une bonne compréhension des repères et des modes de représentation de la société dans laquelle nous vivons.

On me demande souvent pourquoi l’enseignement de l’histoire est vital pour notre société. Parce qu’elle forme avant tout à la citoyenneté en transmettant des valeurs et un héritage. Depuis les vingt dernières années, il y a de fortes chances que si vous avez suivi un cours d’histoire vous vous êtes pris la tête entre les mains, désespéré. L’histoire thématique qui est enseignée dans nos salles de classe ressemble à un mur sans fin de documents historiques recensant tous les thèmes compassionnelles actuels.

Lire la suite